VILLE DE SECLIN
< Page Précédente

DSC 2186

DSC 2188

Les pompiers – en grève – fêtent Sainte-Barbe

C’est dans un contexte social particulier que les 78 sapeurs-pompiers de Seclin (48 professionnels et 30 volontaires) ont fêté leur patronne Sainte Barbe, le samedi 30 novembre, au centre de secours de la rue de Lorival, avec le capitaine Stéphane Debrabant, chef de centre, le colonel Vincent Labadens, chef du groupement, le président de l’Amicale Olivier Petit, et le maire de Seclin, Bernard Debreu. En effet, les pompiers du Nord et de France sont en grève depuis juin… tout en continuant à effectuer leurs missions de service public pour sauver les citoyens ! Et cela avec « humanité et dévouement », comme l’a souligné le capitaine Debrabant.

Il n’en reste pas moins que devant le centre de secours de Seclin, il est écrit en grandes lettres rouges : « Manque d’effectifs = danger pour la population ! » A Seclin, il manque 2 sapeurs-pompiers professionnels, et on recrute encore des volontaires, en plus de la section des Jeunes Sapeurs-Pompiers formée bénévolement par des pompiers professionnels. Et encore, d’autres centres de secours du Nord sont bien plus mal lotis… Rappelons qu’outre « le manque d’effectifs, les agressions, et les risques pour la santé », les pompiers doivent faire face  à une recrudescence d’interventions : 3.200 cette année pour le centre de Seclin dont 70 incendies et 200 accidents de la route. Conscient des difficultés vécues par les pompiers, Bernard Debreu a tenu à « soutenir les justes revendications des pompiers ». Il a ainsi indiqué : « je proposerai  une motion au Conseil Municipal du 12 décembre. » 

La Sainte Barbe a aussi été l’occasion, bien sûr de rendre hommage aux pompiers morts en intervention, avec un dépôt de gerbe à la stèle Maurice-Poissonnier, et de remettre des médailles aux jeunes et aux professionnels.